S

Sotheby’s dédie une vente aux croquis de Karl Lagerfeld.

Sotheby’s accueille une vente dédiée aux croquis de Karl Lagerfeld.

Key Insights

  • Sotheby’s organise le 6 juillet prochain à Paris la quatrième vente aux enchères dédiée à l’héritage du célèbre couturier Karl Lagerfeld.
  • 180 dessins réalisés par Karl entre la fin des années 1960 et 2018 seront donc mis en vente, dont un ensemble de 24 croquis datés de 1969, alors que le créateur travaillait chez Chloé.

Le 6 juillet prochain à Paris, en pleine semaine de la haute couture, la maison d’enchères Sotheby’s ouvrira un nouveau chapitre dans la série de ventes aux enchères consacrée à l’iconique Karl Lagerfeld, avec des dessins inédits issus de sa collection privée. 

Karl Lagerfeld, un dessinateur compulsif de génie.

Décédé il y a près de trois ans, à l’âge de 85 ans, Karl Lagerfeld n’a cessé d’exprimer son génie créatif dans des croquis et dessins tous plus surprenants les uns que les autres. Et c’est cette passion pour la mode et le dessin que Sotheby’s a souhaité mettre à l’honneur à travers une quatrième vente aux enchères dédiée au couturier. L’objectif ? Proposer certains des innombrables croquis esquissés par le grand couturier tout au long de ses 40 ans de carrière, passé chez Chloé dès 1964, chez Fendi en 1965, chez Chanel en 1983, avant de lancer sa propre maison de prêt-à-porter l’année suivante.

180 dessins réalisés par Karl entre la fin des années 1960 et 2018 seront donc mis en vente. Parmi eux, on retrouve notamment un des lots phares comprenant un ensemble de 24 croquis datant de 1969, alors que le créateur travaillait chez Chloé. Ces dessins sont rassemblés dans un classeur, aux côtés de trois articles de presse datés de la même année, et de montages réalisés par le grand couturier immortalisant certaines de ses inspirations.

Habitué à dessiner à l’encre, Karl Lagerfeld utilisait néanmoins parfois de l’aquarelle, des feutres de couleur, des crayons gras, du Tipp-ex, ou même des fards de maquillage. Le croquis d’une robe réalisée au crayon grad noir et beige et au fard rouge est d’ailleurs estimée entre 1.000 et 1.500 euros.

Cette vente présente un ensemble inédit de dessins de mode de Karl Lagerfeld, provenant de ses appartements des 8, rue des Saints-Pères et 17, quai Voltaire. Ils retracent, de façon unique, l’histoire de la mode et du goût, vue par l’un de ses acteurs majeurs, mû par une inventivité et une virtuosité sans limite.

PIERRE MOTHES – VICE-PRÉSIDENT, SOTHEBY’S FRANCE
CategoriesNon classé