R

Rolls-Royce dévoile son deuxième modèle Boat Tail.

Rolls-Royce dévoile son deuxième modèle Boat Tail.

Key Insights

  • Rolls-Royce dévoile sa 2ème version du Boat Tail au Concorso d’Eleganza de la Villa d’Este sur les rives du Lac de Côme.
  • Entre fonctionnalités de pointe, finesse et haute customisation, ce nouvel exemplaire s’inspire des yachts de course du début du XXe siècle et de la Rolls-Royce Phantom II Boattail de 1932, que le client possède déjà.
  • Pour incarner les symboliques personnelles de son propriétaire, les équipes se sont inspirées des perles pour concevoir la palette de couleurs de la voiture, faisant ressortir l’aspect nacré de la voiture, qui change subtilement sous l’effet des rayons du soleil.

Après un premier modèle présenté il y a un an, rappelant l’univers des yachts, et incrusé de deux montres Bovet 1822, Rolls-Royce a présenté il y a quelques jours la deuxième version de sa collection ultra-limitée, sur les rives pittoresques du Lac de Côme. 

Rolls-Royce, loin d’un constructeur automobile, une véritable maison de luxe. 

C’est en analysant le goût de ses clients pour les yachts que l’entreprise britannique a imaginé de concept de Boat Tail avec un objectif très clair : que les clients puissent emmener leur touche personnelle de luxe, partout avec eux, grâce aux voitures Rolls-Royce.

Cette nouvelle voiture a été achetée par un mécène de l’industrie pétrolière du Moyen-Orient, qui, avec cette acquisition, a souhaité rendre hommage à l’entreprise familiale et à son héritage. Ainsi, quatre coquilles de perles issues de sa collection privée ont été utilisées pour former certains éléments de l’intérieur de la voiture.

Tandis que certaines marques comme Chanel oeuvrent pour une plus grande expérience ultra-luxe via l’ouverture de boutiques privées, Rolls-Royce mise de son côté sur des voitures personnalisables (presque) à l’infini pour renforcer son image ultra-luxe.

Cette nouvelle initiative se veut s’inscrire comme « la haute couture de l’industrie automobile. Pour le client, CoachBuild offre le nec plus ultra en matière d’individualité, d’expression de soi et de service sur-mesure.

TORSTEN MÜLLER-ÖTVÖS – PDG, ROLLS-ROYCE MOTOR CARS

L’expression d’un rêve, bien réel.

Ce nouveau modèle présentée dans l’enceinte de l’hôtel Mandarin Oriental se dévoile l’apogée de la personnalisation dans l’automobile de luxe. Entièrement fabriquée à la main, la voiture partage son look général avec la première Boat Tail mais se révèle dans les détails totalement unique. Entre fonctionnalités de pointe, finesse et haute customisation, ce nouvel exemplaire s’inspire des yachts de course du début du XXe siècle et de la Rolls-Royce Phantom II Boattail de 1932, que le client possède déjà.

Pour incarner les symboliques personnelles de son propriétaire, les équipes de confection se sont inspirées des perles pour concevoir la palette de couleurs de la voiture : rose nacré, blanc, doré, bronze et cognac. Avec des matériaux de grande qualité, la carosserie extérieure révèle alors un caractère unique. La combinaison parfaite de ces teintes douces fait ressortir l’aspect nacré de la voiture, qui change subtilement sous l’effet des rayons du soleil. Pour anticiper cette peinture caméléon (du blanc au bronze profond), la marque a d’ailleurs expédié à son fidèle client des panneaux de carrosserie entiers, pour observer leur apparence sous les rayons et la puissance du soleil local.

La base est « un mélange chatoyant d’huître et de rose doux, avec de grandes paillettes de mica blanc et bronze ajoutant une qualité nacrée unique qui change subtilement sous différentes conditions de lumière”.

ROLLS-ROYCE

Enfin, une simple pression sur le bouton du porte-clés permet d’ouvrir le pont arrière en bois comme les ailes d’un papillon et de révéler le “Dîner al fresco”. Un set de repas en or rose complètement unique, comprenant de la vaisselle, des couverts, un parasol, une paire de tabourets pliables en fibre de carbone et un espace froid destiné à stocker du vin. 

Véritable objet d’art, cette nouvelle Boat Tail n’est peut être pas la voiture la plus pratique, mais son image ultra-luxe aiguisera sans nul doute l’intérêt des clients les plus fortunés de la marque, voulant s’inscrire dans l’histoire de Rolls-Royce. Cependant, le prix n’a pas encore été dévoilé. N’oublions pas que le modèle précédent, qui aurait été commandé par Beyonce et Jay-Z, aurait coûté environ 23 millions d’euros, devenant la voiture la plus chère du monde. 

CategoriesNon classé