Véritable icône de mode aux looks toujours minutieusement décortiqués, Harry Styles a collaboré avec la maison Gucci et son Directeur Artistique Alessandro Michele pour imaginer “HA HA HA”, leur première collection commune aux accents vintage et enfantin.
G

Gucci et Harry Styles dévoilent leur première collaboration.


Key Insights

  • Gucci et Harry Styles lancent leur première collection commune, aux accents vintage et à l’esprit enfantin.
  • Baptisée “HA HA HA”, la collection est composée de 25 looks vintage, de silhouettes british et pop, alliant excentricité et artistocratie.
  • Via cette collaboration, Gucci espère pouvoir tirer profit du pouvoir de célébrité d’Harry Styles et de l’engouement pour les collections masculines, afin d’atteindre les objectifs de ventes annoncés par Kering de 15 milliards d’euros par an.

Véritable icône de mode aux looks toujours minutieusement décortiqués, Harry Styles a collaboré avec la maison Gucci et son Directeur Artistique Alessandro Michele pour imaginer “HA HA HA”, leur première collection commune aux accents vintage et enfantin. C’est à l’occasion de la semaine de la mode masculine de Milan que les deux personnalités ont dévoilé le fruit de leur collaboration chez Cavalli & Nastri, une des plus vieilles boutiques vintage de Milan (hasard ?). Entre silhouettes seventies et looks british, entrons dans les détails de cette première collection commune. 

Une passion commune pour la mode et l’exubérance. 

L’amitié entre Harry Styles et Alessandro Michele, ne date pas d’hier. À plusieurs reprises, pour la pochette de son disque Fine Line, pour son costume du tapis rouge du Met Gala en 2018, ou pour sa robe bleue décriée qu’il portait à la une de Vogue, le musicien britannique a choisi la maison italienne. Cette amitié de longue date, le designer italien Alessandro Michele l’a mise en avant lors d’une conférence de presse tenue à Milan pour le lancement de leur collection commune : “On se connait depuis tellement de temps, et cette passion commune pour la mode est vraiment ce qui nous a rapproché”. 

Gucci x Harry Styles, une collection mêlant inspiration vintage et esprit enfantin. 

Repéré dans plusieurs campagnes de la marque, Harry Styles a toujours affirmé son goût pour les vêtements et l’exubérance. 

J’ai observé sa capacité à combiner les vêtements, c’est hors norme par rapport aux standards attendus du goût, du bon sens et de l’homogénéité des apparences. En vérité, il était plus facile pour lui de jouer avec moi et de créer des vêtements, que pour moi de chanter avec lui. Ses choix sont systématiquement les plus courageux, il est intuitivement au courant de toutes les nouvelles façons de s’habiller. Son répertoire est vaste, il a une idée intéressante de ce qui est sexy et il est particulièrement conscient de son approche éclectique de la mode.

ALESSANDRO MICHELE – DIRECTEUR ARTISTIQUE, GUCCI

Baptisée “HA HA HA”, le nom de la collection fait référence à la combinaison des initiales de leur prénom, mais également à la façon dont ils semblent ponctuer toutes leurs discussions sur Whatsapp, plateforme sur laquelle ils partagent des mood board infinis de leurs obsessions mode communes.

Loin d’être ironique, la collection est composée de 25 looks vintage, de silhouettes british et pop, alliant excentricité et artistocratie. Dominée par des pièces de tailleur très seventies, les tissus sont tantôt anglais, tantôt italiens. On retrouve également dans la collection l’esprit enfantin qu’ils partagent afin de créer les motifs de la collection. Des t-shirts imprimés du motif « grumpy bear », des cerises, des lapins et des petites bananes ornent les pyjamas, portés avec des manteaux cintrés tricotés à la main. Des petits coeurs rouges apparaissent également sur une paire de bottes bicolores Chelsea, tandis que d’autres éléments viennent s’ajouter comme des broches sur des vestes à double boutonnages très Prince de Windsor.

Commercialisée dès octobre dans les boutiques de la marque, la collection masculine devrait jouer comme un levier de croisance important pour la marque. En effet, Gucci espère que le pouvoir de vente des célébrités, ici d’Harry Styles, permettra d’atteindre les objectifs de ventes annoncés par Kering de 15 milliards d’euros par an. 

CategoriesNon classé